La Communauté Libala MWinda, CLM en sigle, a été fondée en 1983, au terme de plusieurs années de recherche pour trouver des pistes de solution aux problèmes posés par les jeunes :

  1. Comment pouvez – vous nous aider à nous préparer au mariage, tout en tenant compte des cérémonies coutumières du mariage chez nous ?
  2. Comment pouvons – nous vivre dans notre milieu congolais les grandes valeurs du mariage et de la vie du couple proposées par le Concile Vatican II et le Pape Jean – Paul II ?

Les premières sources qui ont inspiré les fondateurs de la communauté sont l’homélie aux familles donnée par le Pape Jean – Paul II à Kinshasa, lors de sa première visite en 1980 et, l’année suivante, son Exhortation apostolique « les tâches de la famille chrétienne (1981) ». Dans ce dernier document, la communauté a été interpelée par 2 passages : le passage où le Pape demande qu’on aide les couples dans leur vie de foyer en créant des groupes d’échanges spirituels (n.69-72) et celui où il invite les pasteurs à donner aux jeunes une préparation adéquate au mariage (n.65-68).

La Communauté Libala Mwinda se place dans le large courant de renouveau de la spiritualité conjugale qui est né dans les années 50 et qui a trouvé sa confirmation dans les textes du concile Vatican II, surtout dans les n. 45 – 52 de la Constitution pastorale sur « L’Eglise dans le monde de ce temps. »

La Communauté Libala Mwinda est issue des groupes de Bilenge Ya Mwinda, fondé en 1974 par Mgr Matondo Kwa Nzambi. Elle a gardé les traits essentiels de la spiritualité de cette pastorale centrée sur le Christ et inspirée d’un profond souci d’inculturation. Ainsi, la CLM a cherché dès les débuts comment inculturer la Bonne Nouvelle de Jésus sur l’amour humain et le mariage dans la réalité culturelle du mariage chez nous.

Trois documents de nos évêques l’ont spécialement interpelés. Il s’agit des « Recommandations sur le mariage et la vie de famille des chrétiens en Afrique », publiées en 1981 par le Symposium des Conférences Episcopales d’Afrique et de Madagascar (SCEAM), le « Directoire de la pastorale du mariage et de la famille » promulgué en 1984 par le Cardinal Joseph Albert MALULA pour l’archidiocèse de Kinshasa ; et l’Exhortation des Evêques du Zaïre aux familles, parue en 1985.

Depuis 1985, la Communauté Libala Mwinda est intégrée dans la commission diocésaine de la pastorale familiale de l’archidiocèse de Kinshasa comme un des « Services » de cette commission.

Les activités de la Communauté Libala Mwinda s’exercent sur toute l’étendue de l’archidiocèse de Kinshasa , avec possibilité de s’étendre dans d’autres diocèses selon le Droit de l’Eglise.